Laurent TESTOT

En 1796, alors qu’il s’efforçait de résoudre l’énigme des colossales molaires d’un animal inconnu ramenées d’une expédition française en Amérique, le naturaliste Georges Cuvier découvrit qu’il existait non pas une mais quatre espèces d’éléphants et que celles-ci pouvaient disparaître. Bien avant la coupe en règle de l’Amazonie, les Aborigènes privèrent il y a 50 000 ans l’Australie de ses forêts en exterminant les grands herbivores qui les entretenaient.
Ambitieuse, passionnante, parfois effrayante, voici retracée l’épopée de l’humanité sur trois millions d’années, une histoire globale des interactions humain-nature qui raconte comment nous avons modifié notre milieu et comment celui-ci nous a transformés en retour.
Et demain ? Continuerons-nous de subir les effets pervers de nos modes de vie, comme les Aamjiwnaang du Canada qui enfantent deux fois moins de garçons que de filles à cause des rejets toxiques des usines voisines ? Nous métamorphoserons-nous en dieux ou en mutants ? Ou nous efforcerons-nous de penser une économie et une écologie durables, comme les Bishnoïs en Inde plantant inlassablement des arbres pour lutter contre l’érosion ? La conclusion nous appartient.

L’Emigration des Pyrénéens aux Amériques  – Pierre ACCOCE

Récit passionnant  de ces Pyrénéens : Bigourdans, Basques, Béarnais, français ou espagnols, partis en Amérique Latine et aux Etats-Unis…-un élan irrépressible d’êtres sans terre vers une terre sans hommes-.

 

LE MEDECIN QUI VOULUT ETRE ROI – Guillaume LACHENAL

« Un médecin gouvernait seul, pendant la Seconde Guerre mondiale, une région entière du Cameroun. Il tentait d’y réaliser une utopie où la médecine guiderait toute la politique et où la politique deviendrait thérapie sociale… » L’histoire du docteur David ressemble à un rêve exaucé : celui d’un monde réinventé par les médecins. Elle rappelle que les colonies furent, pour les hérauts de la santé publique, des espaces d’exception affranchis des contraintes de la politique ordinaire, propices aux expériences grandeur nature.
Celles de cet officier des Troupes coloniales furent totales. Les autorités françaises les présentèrent comme des succès. Les archives et les témoignages en livrent une image plus troublante. Guillaume Lachenal retrace ici le destin d’une utopie, en entrecroisant l’itinéraire de son maître d’oeuvre et le récit captivant d’une enquête de terrain, qui l’a conduit de l’Afrique aux îles du Pacifique.
C’est une histoire toujours vive, faite de promesses impossibles, de violence, de rêves de grandeur, de désir d’échec et de rendez-vous manqués, où l’attente du futur s’abîme dans la comédie tragique du pouvoir.

1917- UNE PASSION RUSSE – Max GALLO

A la fin de décembre 1916, Raspoutine avait lancé cet avertissement au tsar Nicolas II : « Pas un des membres de votre famille ne restera vivant plus de deux ans. Le peuple russe les tuera ! » Avec 1917, une passion russe, Max Gallo nous fait vivre cette révolution fulgurante .
Peu à peu, c’est le portrait d’un Lénine froid et calculateur qui se dessine derrière les promesses faites au peuple : l’inspirateur implacable d’une « dictature du prolétariat » que Staline tournera à son seul profit, installant l’un des régimes totalitaires les plus sanguinaires que l’humanité ait connus. « Un siècle après la révolution bolchevique d’octobre 1917, ses conséquences pèsent toujours sur le destin de la Russie et celui du monde.

LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE EN FRANCE – Jean-Noël GRANDHOMME
Cataclysme inédit dans l’histoire de l’humanité, la Grande Guerre, bien que, hélas ! dépassée en horreur depuis, conserve jusqu’à ce jour une aura toute particulière. Elle fascine et suscite les interrogations des descendants de ces poilus dont l’abnégation demeure une sorte d’énigme. La Marne, Verdun, le Chemin des Dames : au-delà de leurs combats et de leur vie quotidienne, Jean-Noël Grandhomme évoque l’univers mental de ces soldats, fait de courage, de résignation et parfois de doute.
Il humanise en quelque sorte l’image d’Epinal. Il s’intéresse également à « l’autre front », celui de l’arrière où s’activent les non-combattants, élément indispensable de la guerre totale, et tout particulièrement les femmes. Bouleversement démographique, sociologique, scientifique, enracinement définitif de la République en France, origine des revendications anticolonialistes, mère du totalitarisme rouge ou brun, la Grande Guerre continuera encore longtemps de nous hanter, car en elle réside toute l’explication du XXe siècle.

Librairie La litote

14 Avenue Joseph FITTE
65 500 Vic en Bigorre

Contact

Tél: 05 62 37 54 58
Mail : librairie.lalitote@gmail.com

}

Horaires

Du Mardi au Vendredi :
9h00 à 12h15 - 14h00 à 19h00
Samedi : 9h00 à 13h00 - 15h00 à 18h00